Accueil Documents divers Tracteurs A - E Tracteurs F - J Tracteurs K - O Tracteurs P - T Tracteurs U - Z Batteuses Chenillards Moissonneuses-batteuses Motoculteurs Mototreuils Outils Moteurs et Moteurs fixes Documents techniques Peintures Forum Agenda des manifestations Photos d'époque Liens Archives actualités La boutique Les petites annonces



 

    ACM


Buffle DA Publié le 09 Oct. 2007 sur le site.
Série
Date
Type
Moteur Moteur CLM 602 2 cylindres
démarrage à main, électrique sur demande
consommation : 1 à 1,5 l/h
Boîte 3 vitesses avant et 1 vitesse arri√®re
Vitesses vitesse avant : de 1,8 à 15 km/h
Freins
Longueur totale
Largeur
Hauteur au volant
Poids 1 420 kg
Pneus avants
Pneus arrières
Divers Fabriqué en France à Dieppe
Prix en 1956 : 1 095 000 francs

Ateliers et Chantiers de la Manche
¬ęCe sont des v√©hicules des ann√©es 50, je sais que certains de ces tracteurs √©taient √©quip√©s d'un moteur essence mod√®le PEUGEOT 203, d'autres dont celui de mes parents qui a du couter 1 000 000 de francs de l'√©poque, sont √©quip√© d‚Äôun moteur diesel CLM, √©chappements sur le flanc droit du moteur tuyau dirig√© vers le haut. Les p√©dales de frein √©taient √©galement command√©es par un levier situ√© de part et d'autre du volant de direction (cela devait √™tre une option), ce qui permettait de bloquer les roues situ√©es √† l'int√©rieur du virage. L'attelage √©tait hydraulique mais n'avait rien de l'√©quipement standard 3 points.

Il avait été acheté neuf en 1952. J'ai eu le plaisir de le conduire alors que je n'avais qu'une dizaine d'années. La direction était très dure, c'est pour cela que l'on s'aidait des freins pour tourner.

On disait qu'il faisait une vingtaine de chevaux. Pour l'époque, il ressemblait à un petit chenillard, à quatre roues motrices, de même taille.

Très pratique pour travailler dans les vignes charentaises, et pour tracter dans les marais, toutefois, il était difficile à démarrer l'hiver. Nous devions le maintenir au chaud dans l'étable, il fallait, pour une raison que j'ignore qu'une personne maintienne l'échappement fermé avec un chiffon pendant que l'autre tournait la manivelle. Le modèle diesel dont je parle, ne devait pas avoir de démarreur électrique, et je ne me souviens pas qu'il ait de bougie de chauffe. Nous remplissions le circuit de refroidissement avec de l'eau chaude. Moteur à une chemise, 2 pistons, 2 vilebrequins, un injecteur, pas de soupape mais des lumières, il s'agissait d'un moteur lent que l'on trouvait sr les compresseurs à marteaux piqueurs de l'époque.

Mes parents s'en sont d√©barrasser car nous avions eu des probl√®mes avec la bo√ģte de vitesses ou les ponts. ¬Ľ
¬ę J'ai lu que ce tracteur, est sorti des usines "Chantier de la Manche √† DIEPPE", en 500 exemplaires.
Il avait une bo√ģte de vitesses de "3 rapports AV et une marche arri√®re". Cela je peux le confirmer, cependant je ne souviens pas qu'il ait un r√©ducteur comme je l'ai lu (qui pouvait multiplier par 2 le nombre de rapports). En tout cas les vitesses n'√©taient pas "synchro", car nous devions nous arr√™ter pour changer les rapports. S√©rieux handicap, pour un tracteur de faible puissance.
Sur notre modèle, je ne vois pas de commande de blocages de différentiels. Sa vitesse sur route était de l'ordre de 10 à 15 km/h.
II est incontestable qu'il y a eu plusieurs modèles et les équipements pouvaient différer. Ainsi, l'un était équippé d'un moteur essence de type 203 Peugeot, 1,3 litre, 4 cylindres, son poids vide 1,4 t ;
Un autre était équippé du moteur CLM (modèle de mes Parents et de mes voisins). En tout cas, celui de mon voisin, sur le conseil de mon père, n'avait pas été équippé des leviers de frein, si sollicités lors des virements, pour permettre des manoeuvres effectuées quasiment sur place (forcement cela se traduisait par une usure particulière des pneumatiques, et forçait les élements de transmission
La direction √©tait forc√©ment tr√®s ferme, donc pas d'assistance. Comme tout tracteur de l'√©poque ses freins √©taient command√©s par tringles, sur les roues arri√®re, ind√©pendants ou en coupe simultan√©ment. Le frein √† main devait s'exercer sur une poulie ext√©rieure de la bo√ģte-pont.
Le tracteur de mon voisin a été utilisé d'une manière intensive pendant 10 à 20 ans, et n'a jamais fait l'objet de réparation particulière, contrairement à celui de mes Parents.
Un autre aurait été équippé également avec des moteurs TMD Diésel, 4 cylindres (voir site "voir prospectus publicitaires moteurs diésels TMD CLM ET CIES")
Je reviens sur son prix, avec sa charrue de type brabant reversible : 1 million de francs de l'√©poque, ce qui correspondait √† l'achat de 3 "2 CV Citro√ęn".
On peut dire que sa puissance était de l'ordre d'une vingtaine de chevaux. Son relevage hydraulique était commandé par la prise de force.
Sa couleur d'origine √©tait rouge-orang√©. Les flasques de roues pouvaient √™tre fix√©e soit en voie √©troite soit en voie large. Il me semble que la manette des gaz se composait d'une tringle √† oeillet qui coupait le moteur par un ralentissement exc√®ssive. (sous r√©serve) ¬Ľ
Témoignages de Daly Foucher
Si vous avez des photos de ce modŤle, vous pouvez nous les comuniquer pour illustrer et enrichir le site.
vieilles.soupapes@free.fr.
Merci pour votre collaboration.

Il n'y a pas de document pour ce modŤle.
Si vous en possťdez, vous pouvez nous les envoyer pour les mettre en ligne sur le site.
vieilles.soupapes@free.fr
Buffle EA Publié le 09 Oct. 2007 sur le site.
Série
Date
Type
Moteur Moteur Peugeot 203 4 cylindres
réglage spécial pour vitesse maximum à 2 200 tr/mn
démarrage électrique et à main
consommation : 2 à 2,5 l/h
Boîte 3 vitesses avant et 1 vitesse arri√®re
Vitesses vitesse avant : de 2,3 à 17,5 km/h
Freins
Longueur totale
Largeur
Hauteur au volant
Poids 1 220 kg
Pneus avants
Pneus arrières
Divers Fabriqué en France à Dieppe
Prix en 1956 : 908 900 francs

Ateliers et Chantiers de la Manche
¬ęCe sont des v√©hicules des ann√©es 50, je sais que certains de ces tracteurs √©taient √©quip√©s d'un moteur essence mod√®le PEUGEOT 203, d'autres dont celui de mes parents qui a du couter 1 000 000 de francs de l'√©poque, sont √©quip√© d‚Äôun moteur diesel CLM, √©chappements sur le flanc droit du moteur tuyau dirig√© vers le haut. Les p√©dales de frein √©taient √©galement command√©es par un levier situ√© de part et d'autre du volant de direction (cela devait √™tre une option), ce qui permettait de bloquer les roues situ√©es √† l'int√©rieur du virage. L'attelage √©tait hydraulique mais n'avait rien de l'√©quipement standard 3 points.

Il avait été acheté neuf en 1952. J'ai eu le plaisir de le conduire alors que je n'avais qu'une dizaine d'années. La direction était très dure, c'est pour cela que l'on s'aidait des freins pour tourner.

On disait qu'il faisait une vingtaine de chevaux. Pour l'époque, il ressemblait à un petit chenillard, à quatre roues motrices, de même taille.

Très pratique pour travailler dans les vignes charentaises, et pour tracter dans les marais, toutefois, il était difficile à démarrer l'hiver. Nous devions le maintenir au chaud dans l'étable, il fallait, pour une raison que j'ignore qu'une personne maintienne l'échappement fermé avec un chiffon pendant que l'autre tournait la manivelle. Le modèle diesel dont je parle, ne devait pas avoir de démarreur électrique, et je ne me souviens pas qu'il ait de bougie de chauffe. Nous remplissions le circuit de refroidissement avec de l'eau chaude. Moteur à une chemise, 2 pistons, 2 vilebrequins, un injecteur, pas de soupape mais des lumières, il s'agissait d'un moteur lent que l'on trouvait sr les compresseurs à marteaux piqueurs de l'époque.

Mes parents s'en sont d√©barrasser car nous avions eu des probl√®mes avec la bo√ģte de vitesses ou les ponts. ¬Ľ
¬ę J'ai lu que ce tracteur, est sorti des usines "Chantier de la Manche √† DIEPPE", en 500 exemplaires.
Il avait une bo√ģte de vitesses de "3 rapports AV et une marche arri√®re". Cela je peux le confirmer, cependant je ne souviens pas qu'il ait un r√©ducteur comme je l'ai lu (qui pouvait multiplier par 2 le nombre de rapports). En tout cas les vitesses n'√©taient pas "synchro", car nous devions nous arr√™ter pour changer les rapports. S√©rieux handicap, pour un tracteur de faible puissance.
Sur notre modèle, je ne vois pas de commande de blocages de différentiels. Sa vitesse sur route était de l'ordre de 10 à 15 km/h.
II est incontestable qu'il y a eu plusieurs modèles et les équipements pouvaient différer. Ainsi, l'un était équippé d'un moteur essence de type 203 Peugeot, 1,3 litre, 4 cylindres, son poids vide 1,4 t ;
Un autre était équippé du moteur CLM (modèle de mes Parents et de mes voisins). En tout cas, celui de mon voisin, sur le conseil de mon père, n'avait pas été équippé des leviers de frein, si sollicités lors des virements, pour permettre des manoeuvres effectuées quasiment sur place (forcement cela se traduisait par une usure particulière des pneumatiques, et forçait les élements de transmission
La direction √©tait forc√©ment tr√®s ferme, donc pas d'assistance. Comme tout tracteur de l'√©poque ses freins √©taient command√©s par tringles, sur les roues arri√®re, ind√©pendants ou en coupe simultan√©ment. Le frein √† main devait s'exercer sur une poulie ext√©rieure de la bo√ģte-pont.
Le tracteur de mon voisin a été utilisé d'une manière intensive pendant 10 à 20 ans, et n'a jamais fait l'objet de réparation particulière, contrairement à celui de mes Parents.
Un autre aurait été équippé également avec des moteurs TMD Diésel, 4 cylindres (voir site "voir prospectus publicitaires moteurs diésels TMD CLM ET CIES")
Je reviens sur son prix, avec sa charrue de type brabant reversible : 1 million de francs de l'√©poque, ce qui correspondait √† l'achat de 3 "2 CV Citro√ęn".
On peut dire que sa puissance était de l'ordre d'une vingtaine de chevaux. Son relevage hydraulique était commandé par la prise de force.
Sa couleur d'origine √©tait rouge-orang√©. Les flasques de roues pouvaient √™tre fix√©e soit en voie √©troite soit en voie large. Il me semble que la manette des gaz se composait d'une tringle √† oeillet qui coupait le moteur par un ralentissement exc√®ssive. (sous r√©serve) ¬Ľ
Témoignages de Daly Foucher

Il n'y a pas de document pour ce modŤle.
Si vous en possťdez, vous pouvez nous les envoyer pour les mettre en ligne sur le site.
vieilles.soupapes@free.fr

Agenda des manifestations

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Ajouter un ťvťnement

La cote du tracteur de collection

piecesdiscount24.fr/mercedes-benz-pieces



Forum Agenda